Une saison 2017 encore plus internationale

Une saison 2017 encore plus internationale

Après une première saison conclue avec succès, les Swiss Flying Phantom Series sont de retour en 2017 avec un calendrier encore plus riche pour ces catamarans volants. Deux stages viennent compléter les six épreuves programmées. Sept équipages – six suisses et un français – ont déjà annoncé leur intention de participer au circuit complet. Une ouverture à l’international est l’objectif majeur des SFPS 2017.

En 2016, ils étaient dix équipages réguliers à s’être alignés tout du long de la saison sur les six rendez-vous organisés par les Swiss FP Series, avec un taux de participation record de treize inscrits – sept nationalités représentées – lors du Trophée Flying Phantom organisé par le Yacht Club de Genève.

Une belle participation pour ce tout nouveau support qui s’est bien implanté en Suisse et dont les propriétaires et équipages ont eu la bonne idée de se regrouper rapidement dans une Association de Classe. Un effort récompensé par un calendrier fourni, mais surtout une grande camaraderie à terre qui a permis à tout un chacun de progresser rapidement à chaque rendez-vous.

« La première saison a été un succès aussi bien dans l’organisation des événements et l’état d’esprit qu’avec le niveau atteint en fin d’année. L’objectif de cette deuxième saison est d’attirer des coureurs étrangers en proposant un circuit attractif qui permette de se préparer à d’autres échéances internationales, » souligne Bruno Barbarin, barreur de Realteam #1 et Président de l’Association Suisse des Propriétaires de Flying Phantoms.

On prend les mêmes, et on recommence !

En 2017, les Swiss FP Series souhaitent aller plus loin avec un calendrier remanié : cinq des six épreuves 2016 reconduites auxquelles s’ajoutent un nouveau Raid (à définir) ainsi que deux stages encadrés, dont le premier en prélude de la saison. Ces stages permettent, non seulement de remettre le pied à l’étrier sur ces catamarans volants, mais surtout d’apprendre à mieux dompter son Flying Phantom hors de la pression subie lors des régates. Nouvel équipage, ou équipage confirmé, il y en aura pour tout le monde lors de ces stages.

Un tremplin pour l’avenir

Non contents de regrouper l’élite suisse de la voile, les Swiss FP Series 2016 ont aussi formé de nombreux jeunes régatiers au vol. Preuve en est Sébastien Schneiter et Grégoire Siegwart ont représenté la Suisse lors de la finale de la Red Bull Foiling Generation aux États-Unis, terminant deuxièmes, après s’être préparés sur les SFPS pendant la saison.

« C’était génial de pouvoir s’entraîner en Suisse en vue de cet événement », raconte Grégoire Siegwart, équipier du Team Tilt. « Le niveau était élevé cette saison, nous n’avons d’ailleurs jamais réussi à remporter un rendez-vous ! Cela nous a permis de connaître les points à travailler en vue de la finale aux USA, d’acquérir de l’expérience en régate et de bien performer là-bas sans reproduire les erreurs. C’était un vrai avantage pour nous d’avoir ce circuit. Je pense que nous avons l’un des circuits de Flying Phantom le plus relevé et tous les bateaux ont progressé durant cette saison. »

Et cela ne s’arrête pas là, car de nombreux équipiers de ‘Team Tilt’, qui représentera la Suisse à la Youth America’s Cup 2017, ont fait leurs premières armes sur des catamarans volants au cours des SFPS 2016.

Ouverture à l’internationale

Après avoir accueilli avec succès en 2016 un acte du circuit international de Flying Phantom, force est de constater que seule la Suisse propose en 2017 un programme complet pour les professionnels comme pour les amateurs de sensations fortes. Avec six événements et entraînements regroupés sur le ‘Petit Lac’, l’accès au championnat est ultra simplifié. L’Association Suisse de Flying Phantom, l’unique association au monde de ces catamarans volants, propose aussi une solution de gardiennage des bateaux entre deux épreuves. La logistique devient un jeu d’enfants.
Notons aussi que toutes les régates du calendrier se disputent à moins de 20Km de l’aéroport international de Genève. Il n’y a plus aucune excuse pour manquer le début, la fin ou la saison complète des Swiss FP Series 2017 !
Alors comme l’équipe française ‘Black Flag Racing’, venez profiter du seul circuit européen de Flying Phantom qui vous permet de progresser pour les prochains rendez-vous internationaux.

Une Association qui prend soin de vous

Régater c’est bien. Partager c’est encore mieux. Et le partage est clairement une marque de fabrique de l’Association Suisse des propriétaires de Flying Phantom. Partages entre les concurrents à terre pour échanger sur les techniques de navigation, les améliorations et réparations matérielles. L’entraide n’est pas un vain mot en Suisse. À cela s’ajoute, à chaque rendez-vous, un zodiac technique sur lequel tous les teams peuvent compter pour trouver un stick de rechange, une poulie à échanger, du cordage à remplacer. C’est anodin, mais cela permet aux équipages de ne pas perdre une miette de leur journée et de garantir un plateau de qualité à chaque manche.
Comme le confirme Marco Fedrigucci , principal partenaire des Swiss FP Series : « Moléson Impressions soutient à nouveau le circuit en 2017 dans l’objectif d’encourager les équipages à développer leurs compétences. »

Le calendrier 2017

  • 27 au 30 avril : Crans, stage d’entraînement de 3 jours + régate
  • 13 et 14 mai : Versoix
  • 10 juin : Yacht Club de Genève, Genève-Rolle-Genève
  • 24 et 25 juin : Société Nautique de Genève, Open des Multicoques
  • 16 septembre : Raid, à définir ou 23 septembre : Versoix, La Double
  • 7 et 8 octobre : Yacht Club de Genève, GP