Un final de toute beauté

Un final de toute beauté

Les Swiss FP Series se sont conclues ce week-end à l’occasion du ‘Trophée des Rentes Genevoises’ organisées par le Yacht Club de Genève. Huit équipages de Flying Phantom sont venus grossir les rangs de ce dernier rendez-vous incontournable des catamarans de sport avec pas moins de 37 catamarans inscrits.

Avec neuf manches disputées sur deux jours dans une bise de 8-12 nds, les huit équipages présents ont pu s’en donner à cœur joie pour ce dernier acte de la saison. Avec un niveau de plus en plus homogène au fil des rendez-vous, les régates étaient de plus en plus serrées et la tactique pour choisir les meilleurs bords prenait régulièrement le pas sur la conduite en elle-même de ces catamarans volants.

En voile une des phrases clés est de « pouvoir sortir la tête du bateau », c.-à-d. avoir de belles sensations, trouver naturellement les manœuvres, adapter un réglage sur le fil et surtout pouvoir enfin décrypter le plan d’eau, contrôler ses adversaires et réaliser son plan de vol imaginé avant le départ. Rendez-vous après rendez-vous ce leitmotiv prenait de l’ampleur et ce week-end nombre d’équipages ont pu enfin profiter, non pas du paysage, mais de se décentrer du bateau pour mieux tactiquer.

Sur le plan sportif, Bruno Barbarin/Cédric Schmidt CNV sur ‘Realteam #1’ confirment et signent leur excellente saison avec une nouvelle victoire, soit un taux de réussite de 100% sur tous les Grands Prix courus. Si leur dauphin ‘TeamTilt’, mené pour l’occasion par Alex Schneiter/Grégroire Siegward SNG leur emboîte le pas avec une seconde place ici à Genève, derrière c’est une véritable redistribution des cartes avec des équipages plus réguliers en fin de saison qui ont trouvé les bons réglages. C’est donc de véritables joutes nautiques qu’ont offert les concurrents lors des départs et aux passages de bouées avec des croisements toujours plus proches en plein vol à des vitesses soutenues. C’est sans compter la petite nouveauté du dimanche alors que Benoit Deutsch, président du Comité de Course, décidait de changer la séquence de départ avec une ligne face au vent – et non plus travers au vent – pour privilégier une première remontée au vent très tactique.

Vous l’aurez compris, ce rendez-vous du ‘Trophée des Rentes Genevoises’ conclut non seulement la saison 2016 très réussie des Flying Phantom suisses, mais prépare aussi l’avenir de la Série .

Ils ont dit

Bruno Barbarin – RealTeam #1 – 1er

« Une nouvelle victoire malgré deux abandons sur casse matérielle, c’est parfait. Nous savourons donc notre victoire sur ce Grand Prix et sur la saison 2016. Ce week-end, nous avons eu des conditions idéales pour voler ces deux jours au près et au portant. Nous avions bien travaillé les différentes allures sur toute la saison et nous nous sommes sentis très à l’aise tout le week-end. Les départs au près de ce dimanche ont changé les habitudes et renforcé le côté tactique du premier bord de près avec des écarts plus faibles entre les concurrents.
Aujourd’hui nous portons notre regard sur 2017, car, en tant que Président des Swiss FP Series, nous devons imaginer le prochain format du circuit afin d’attirer encore plus d’équipes dans notre circuit »

Alexis Megevand– Decalia Asset management – 3e

« À part la Foiling Generation c’est ma première épreuve en Flying Phantom. Hier nous avons fait deux jolies manches et aujourd’hui la journée était une belle réussite avec trois podiums de manches. Je viens du Laser et j’ai commencé le catamaran de sport l’an dernier. Aujourd’hui c’est un véritable rêve que je réalise de pouvoir régater et voler en même temps. C’est magique : la vitesse est incroyable. Avec Jean-Pierre de Siebenthal, nous étions venus ce week-end pour nous faire plaisir. C’est ce que nous avons fait même si hier les 5e et 6e manches étaient difficiles physiquement. La journée était longue et je crois manquer un peu de physique pour ces supports. J’ai maintenant l’hiver pour m’entraîner et j’espère pouvoir régater l’an prochain sur Flying Phantom. »

Marco Fedrigucci – Moleson Impressions – 7e

« Un bon dernier week-end pour nous avec une belle progression qui n’a pas été confirmée par notre casse matérielle du premier jour. C’est dommage de terminer déjà la saison, car nous sommes sur la bonne voie pour tout gagner ! (rires) Je pense avoir trouvé le bon couple entre Clément Proux et moi. Clément vient du F18 et a de très bons acquis en catamaran de sport. Du coup je peux bien me concentrer sur la conduite du bateau et il reste encore à faire des progrès en tactique, car à ces vitesses il faut repenser la façon d’évoluer sur le plan d’eau. Dans tous les cas nous serons là l’an prochain et nous essayerons de refaire quelques escapades sur des plans d’eau plus salés pour continuer à progresser. »

Thomas Mermod – Open Web Technologie – 8e

« Première et dernière épreuve de la saison pour nous deux. Nous avons acheté le bateau cet été et nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour naviguer avant. Nous sommes venus ici pour apprendre face aux autres. Avec neuf manches disputées, nous sommes très contents de ce week-end. Il était presque trop court ! Nous commencions à être dans le match. Nous avons amélioré grandement nos manœuvres avec une plus grande fluidité aujourd’hui. La Classe est géniale, car à terre tout le monde est de bon conseil et nous explique les réglages et les petits plus qui font la différence sur l’eau. Du coup nous allons essayer de profite de ces acquis et de renaviguer avant que l’hiver ne s’installe sur le Léman. Nous reviendrons clairement l’an prochain. Et cette fois-ci ce ne sera pas pour découvrir le Flying Phantom…»