Un circuit qui arrive à maturité

Un circuit qui arrive à maturité

C’est demain à Genève que débute l’Open des Multicoques organisé par la Société Nautique de Genève. Avec neuf équipages inscrits, ce Grand Prix conforte l’attrait des régatiers pour les Swiss FP Series. De bon augure avant la trêve estivale.

L’Open des Multicoques s’annonce passionnant à suivre alors que le classement aux points des Swiss FP Series est très serré, dont six équipages en trois points, et trois équipages à égalité en tête de classement. Autant dire que cette épreuve est cruciale pour la suite et le moindre faux pas peut faire basculer dangereusement sa place au classement annuel.

« Naviguant sur d’autres supports (D35, World Match Racing Tour – NDLR), nous n’avons pu être présents lors du premier rendez-vous de juin, » informe Bruno Barbarin, RealTeam 1. « Malgré cela nous revenons en pleine forme avec plusieurs heures passées sur l’eau en Flying Phantom au mois de juin. Le fait de naviguer sur d’autres bateaux permet aussi de s’aérer la tête, ce qui est très positif. Nous venons chercher ici la victoire, même si la concurrence sera bien au rendez-vous. »

Et le niveau ne cesse de grimper en flèche sur ce support volant novateur avec les équipages qui ont maintenant deux épreuves au compteur. Si l’Open de Crans était plus un round d’observation pour les uns, le Trophée Phantom de l’YCG a permis à tous d’acquérir de l’expérience sur l’eau et part les nombreux échanges entre équipages suisses et internationaux. L’escadrille suisse des Flying Phantom devrait parfaire encore plus sa chorégraphie. À noter que Sébastien Schneiter, en cours de sélection pour les Jeux de Rio en 49er, sera à la barre de Team Tilt, et que son équipier Lucien Cujean lui fera concurrence à bord de Cardis Southeby’s. Des concurrents sérieux qui pourraient bien montrer la voie à suivre…

« Blessé à l’entraînement en début de saison, je n’ai pas pu me lancer sur le circuit sur mon propre bateau, » avoue Benoit Morelle, AxonRacing. « Je prête mon Flying Phantom Anaxis Asset Management à Janik Roempp et Nils Theuninck qui se préparent pour la Red Bull Foiling Generation qui se tiendra ici même à Genève début juillet. »

Disputé samedi et dimanche au cœur même de Genève, l’Open des Multicoques est très clairement ouvert au public qui est invité à venir rencontrer les équipages sur le Quai Gustave-Ador avant qu’ils ne partent sur l’eau régater. Régates qui pourront être suivies depuis la berge même. Avec une météo très favorable dimanche, le spectacle de ces catamarans volants sera très certainement au rendez-vous. À ne manquer sous aucun prétexte.